Vous êtes ici : Accueil > Aline Gagnaire - peintre surréaliste

Formulaire de recherche

Aline Gagnaire - peintre surréaliste



Aline Gagnaire, peintre, est morte à Paris le 11 février dernier.

Née en 1912, elle était à quatre-vingt - cinq ans, une artiste d'une merveilleuse vitalité, que la mort a surprise en plein travail (une série de Père Ubu en vue d'une exposition en Belgique).

En 1936-1941, elle avait participé aux activités du groupe "Les Réverbères" et ensuite à celles de "La Main à plume" qui entendait maintenir une activité de type surréaliste sous l'occupation. Après la guerre elle avait d'ailleurs participé aux expositions des surréalistes à la galerie Furstemberg.

A partir de 1956, elle explore de nouvelles voies, avec ses "tableaux chiffons", oeuvres violentes où elle intègre des tissus froissés et encollés. Le trait le plus remarquable de son tempérament est en fait sa liberté d'invention : ses "tableaux-objets" (où elle intègre des figurines-jouets, mais aussi des couteaux) voisinent avec ses peintures "égyptiennes", ses "pictogrammes" avec ses "blancs de blancs" (qui sont des profils en plâtre très épurés), ses "tableaux-matière" (le contraire de l'épuration) avec ses "tableaux-murs" (où des visages sortent des briques).

Elle avait côtoyé les plus grands noms, de Michaux à Max Ernst, montré ses oeuvres dans de très nombreuses expositions et, en 1986, avait participé à la Biennale de Venise sur l'invitation d'Arturo Schwarz, sensible à la à la spiritualité (non religieuse) qui guidait son travail. Elle était membre de l'OuPeinPo (0uvroir de Peinture Potentielle), homologue pictural à l'OuLiPo.



 
 

Publié le Jeudi 12 Mars 2015 à 13:12:00

Retour à la liste

  • Flux RSS
  • Imprimer

Informations

Vous souhaitez participer

Apporter vos contributions.

Identification adhérents

Créer un compte

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter.

Formulaire d'inscription à la newsletter

Diaporama photos

voir les autres photos